fbpx

Bryan Ley

Pour recevoir des informations sur les œuvres disponibles de cet artiste, merci de nous contacter par téléphone
au +32 2 347 18 49 ou par email à l’adresse ap@alienorprouvost.com

Œuvres

L’ange, 2021
Stylo bille sur papier
21 x 14,8 cm
Titrée en haut à gauche et signée et datée en bas à droite

Elephant boy, 2015
Crayon sur papier
21 x 29,7 cm
Signée, datée et titrée en haut à gauche

Dormeuse, 2016
Sanguine sur papier
75 x 110 cm
Titrée en haut à gauche et signée et datée en haut à droite

Sans titre, 2016
Fusain sur papier
110 x 75 cm
Signée et datée en haut à droite

L’enfant, 2016
Fusain sur papier
110 x 75 cm
Signée et datée en bas à gauche et titrée en bas à droite

Stillness, 2021
Acrylique sur tissu
81 x 60 cm
Signée, titrée et datée au dos

Buste, 2021
Acrylique sur tissu
116 x 89 cm
Signée, titrée et datée au dos

Sans titre, 2021
Acrylique sur tissu
120 x 120 cm
Signée et datée au dos

Shadow study, 2019
Acrylique sur toile
150 x 120 cm
Signée, titrée et datée au dos

Buste, 2020
Acrylique sur tissu
190 x 190 cm
Signée, titrée et datée au dos

Biographie

Bryan Ley est Né à Lima au Pérou en 1988. Il arrive à Limoges en France à 10 mois, là où il vit et travaille encore.

De 2007 à 2010, il commence ses études d’arts appliqués à Poitiers. Entre 2010 et 2011, il entre à l’école supérieur de peinture décorative Van Der Kelen à Bruxelles et de 2011 à 2012 il rejoint finalement l’Académie libre la Grande Chaumière à Paris. En 2017, il gagne le 1er Prix de peinture de l’Institut Bernard Magrez à Bordeaux.

Sa peinture traite de la figure humaine, dans son anonymat qui ne serait pas à la recherche de son identité mais plutôt à la recherche d’un monde réinventé. Ici l’artiste tend au réalisme photographique, il est méticuleux à l’extrême dans la représentation de ses figures. Il arrive à donner à ces anonymes leur essence, une âme, en revendiquant son approche figurative. Aucun jugement moral n’apparaît dans le travail de Bryan. Son œuvre concerne l’homme et l’homme est en son cœur. S’abstenant de toute critique d’ordre social ou politique, il choisit de ne laisser parler que la peinture. Une peinture directe et pénétrante, où il est possible de tout inclure : la mélancolie, le calme, la liberté, la colère, la douleur, la concentration, la nostalgie, le mécontentement et l’attente, dans une infinie variation de combinaisons.

Comme l’écrit Aristote : « Le but de l’art n’est pas de présenter l’aspect extérieur des choses mais leur signification intérieure ; pour cela, l’apparence externe et les détails ne constituent pas la vraie réalité »

Son travail récent dans la recherche des matériaux tels que le tissu, révèle son désir de promouvoir le support. Il y a du noir, du gris, du blanc mais quand apparaît la couleur c’est souvent sous la forme d’un tissu à motifs tendu sur lequel l’artiste a peint un visage, un corps ou des vêtements. Ils paraissent émerger de la surface peinte, bien que parfois le corps tout entier semble prisonnier du tissu. Au-delà de cette apparence, l’utilisation de la lumière comme de l’ombre s’impose sur la toile pour y créer une atmosphère tantôt tragique voire angoissante, tantôt calme et mélancolique. Bryan Ley joue de ces contrastes. Sur un fond neutre, la scène peut être éclairée comme celle d’un théâtre tandis que les corps demeurent repliés sur eux-mêmes, raides, inertes, enfermés dans leur méditation. Dans la plupart des cas, le regard est grave, les lèvres sont closes et cependant une myriade d’émotions vous envahit dans une quiétude menaçante comme dans une euphorie pleine de douceur.

Ces hommes et ces femmes jeunes, posés dans une attitude telle l’humanité en marche vers un monde ineffable, ne seraient-ils pas le reflet de notre société ?

Expositions personnelles

Expositions personnelles

2021
« Peintures sur tissus », Consulat Général du Pérou, Paris
« Daydream », Les rendez-vous de la Chapelle, Le Dorat

2019
Galerie ARTSET art moderne et contemporain, Limoges

2018
« Figure », Institut culturel Bernard Magrez, Bordeaux
Galerie La Source, La Teste-de-Buch.

2016
« Peintures récentes », Chapelle de la Visitation, Limoges

2015
Galerie Rive Droite, Saint-Etienne
Galerie Mairie du 7ème arrondissement, Paris
Yohann Gallery, Paris
Galerie la Pavé d’Orsay, Paris

2014
« Entre noirs et blancs » Galerie du Crous, Beaux-Arts, Paris

2011
La Galerie, Limoges
Galerie Art Image, Limoges

Expositions collectives

Expositions collectives

2021
Axe Pérou-Bordeaux, Espace Saint-Rémi, Bordeaux
« Dixsemblables », Galerie des Hospices, Limoges Galerie Ysatis, Paris, Saint-Tropez

2020
« Le temps retrouvé », Association France Amérique Latine, Paris
« La nuit des plasticiens », résidence SHAKERS, Montluçon
« L’art passe à table », Les Halles Centrales, Limoges

2019
Malamegi Lab Art Prize, Piazza di Pietra Art Gallery, Rome (Italie)
Espace culturel Laurentine Teillet, Saint-Junien
Biennale des artistes du secours populaire, Limoges

2018
Galerie Ysatis, Paris
« Trajectoires et déplacements » Biennale d’art contemporain de Cachan, Cachan

2017
« Never give up ». Grand Prix Bernard Magrez, Château Labottière, Bordeaux
Biennale des artistes du secours populaire, Limoges

2016
Salon d’Automne, Champs-Élysées/Concorde, Paris
Galerie des Hospices, Limoges Art3f, Bruxelles (Belgique)

2015
Comparaisons, groupe existentiel et sociétal (curator : Christel Valentin), Grand Palais, Paris MAC Paris, Paris
Sm’Art, Aix-en-Provence

2014
Centre culturel et communal, Pierrefitte-sur-seine

2013
MAC Paris, Paris

2012
La galerie, Limoges

Collection privée

Collection privée

Collection privée Bernard Magrez, Bordeaux

Prix

BIBLIOGRAPHIE (Sélection)

2017: 1er Prix peinture, Institut Bernard Magrez, Bordeaux

SOUSCRIVEZ À NOTRE NEWSLETTER

*Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque.
Vos données personnelles ne seront pas communiquées à des tiers, ni diffusées, ni transférées.